Le Blog des Surprises

Cuisse de poulet en croûte de pommes de terre aux noix

Il me restait une cuisse de poulet sans peau… ne me demandez pas pourquoi elle n’avait plus de peau, car il m’est « interdit » de répondre à cette question pour le moment !…

Bref… j’ai pensé qu’il me faudrait cuisiner cette cuisse en croûte de « quelque chose », pour que la chair, après cuisson, soit encore tendre !

1-cuisse de poulet en croûte de pommes de terre aux noix - FILIGRANE

C’est alors que dans mon champ de vision sont apparues des pommes de terre (580g une fois pelées, et les choisir de préférence farineuses) et des noix (30g)… super !

En ajoutant à cela de la farine (150g), 1 œuf entier, du parmesan (10g), du sel et du poivre ainsi qu’un peu d’huile de noix (2 cuillères à soupe), cela va constituer une belle texture pour faire une croûte et y cuire la cuisse sans peau dedans !

Pour finaliser cette recette, il nous faudra également de la crépine de porc, de la matière grasse et des graines de lin pour la décoration de l’assiette ainsi que leur goût de noisette !

Nous commençons par la croûte : en fait, pour ceux qui connaissent la « pâte » à gnocchis, et bien tant mieux, car en fait, la base de la croûte de pommes de terre que je vous propose est une pâte à gnocchis !…

Nous cuisons tout d’abord les pommes de terre pelées et lavées dans de l’eau bouillante salées, puis nous les faisons sécher au four très chaud. Ensuite, nous les laissons brièvement refroidir.

Pendant ce temps, nous mixons l’œuf entier avec les noix et mettons de côté pour plus tard. Dans un saladier, nous mélangeons farine, parmesan, sel et poivre.

Nous réduisons les pommes de terre en purée, en ajoutant l’huile de noix, puis nous ajoutons le mélange œuf-noix dans le mélange farine-parmesan en travaillant du bout des doigts d’une seule main.

Nous ajoutons ensuite les pommes de terre réduites en purée et continuons à travailler la pâte. Si nécessaire, nous ajoutons un peu de farine, car la texture ne doit pas coller.

Nous assaisonnons la cuisse de poulet de sel et de poivre, puis nous la recouvrons soigneusement du mélange pour la croûte et recouvrons le tout de crépine avant de faire revenir et dorer la cuisse dans un premier temps à la poêle avec un peu de matière grasse, et dans un deuxième temps nous finissons la cuisson au four.

2-cuisse de poulet en croûte de pommes de terre aux noix - FILIGRANE

La croûte gonfle un peu pendant la cuisson, et du coup la crépine finit par se briser un peu ça et là, et la croûte se répand dans le plat, mais cela importe peu… cette croûte n’est pas faite pour être mangée (sauf si vous êtes gourmands comme moi !…), elle est là pour préserver la « tendreté » de la volaille !…

3-cuisse de poulet en croûte de pommes de terre aux noix - FILIGRANE

Mon assiette ne paie pas de mine, mais si vous saviez comme c’est délicieux et délicat en bouche… et le goût de noix ressort très bien !

4-cuisse de poulet en croûte de pommes de terre aux noix - FILIGRANE

Servir et déguster aussitôt avec des graines de lin…

Publicités
Cette entrée a été publiée le 8 mai 2015 à 10:00. Elle est classée dans créations culinaires - recettes de cuisine, fruits, légumes, pâtes, riz, gnocchis & Co, plats de la terre, volailles et taguée , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :