Le Blog des Surprises

Des œufs, des œufs, et des œufs !…

Je ne cherche pourtant pas à me muscler à outrance ni à faire du bodybuilding, mais un plat rempli d’œufs me titillait depuis un bon moment !… à savoir pourquoi ?… Peut-être parce que Pâques approche ?…

1-des oeufs, des oeufs, et des oeufs !... - FILIGRANE

Sur une seule et même assiette, nous trouvons un œuf à la coque avec des « mouillettes » de meringue poivrée aux graines de pavot, une omelette blanche aux graines de sésame doré fourrée aux jaunes brouillés, un sabayon salé au velours de balsamique, un œuf cuit dur et écrasé à la fourchette à la saveur d’aneth, un œuf cuit dur coupé en rondelles à déguster avec une mayonnaise maison au curry… bref… pour que tout soit prêt en même temps, il faut libérer toutes les plaques de cuisson et sortir toutes les casseroles du placard de cuisine !

4-1-des oeufs, des oeufs, et des oeufs !...

Œuf à la coque avec des « mouillettes » de meringue poivrée aux graines de pavot :

*Pour l’œuf à la coque, nous faisons cuire un œuf 3 minutes dans de l’eau bouillante vinaigrée et le servons dès qu’il est prêt…

*Quant aux meringues, il faut bien évidemment les préparer à l’avance, car elles nécessitent un bon moment de cuisson au four !

Il nous faut pour les réaliser, 1 blanc d’œuf, et le même poids en sucre glace, un peu de poivre du moulin, des graines de pavot, 1 pincée de sel.

Nous battons le blanc en neige avec la pincée de sel, puis intégrons petit à petit le sucre glace, puis le poivre et les graines de pavot.

Nous dressons à l’aide d’une poche à douille les mouillettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissons cuire sur 100°C pendant une heure environ… réajustez, s’il le faut, le temps de cuisson et la température du four selon l’épaisseur de vos mouillettes…

Nous les laissons ensuite refroidir un moment avant de les « décoller » et de les servir à côté (et même dedans !…) de l’œuf à la coque.

Omelette blanche aux graines de sésame doré fourrée aux jaunes brouillés : un peu comme Christian Constant (sauf que je l’ai un peu ratée et que j’y ai mis mon grain de sel, comme d’habitude !… et ce n’est pas pour rien qu’il s’appelle Christian Constant… et moi uniquement « Lydie du Blog des Surprises » !…) :

*Pour l’omelette blanche, il nous faut 1 blanc d’œuf, 1 pincée de sel et des graines de sésame doré.

Nous huilons à froid une poêle (j’ai utilisé de l’huile de noix pour rappeler le goût des graines de sésame doré) et versons dedans le blanc d’œuf salé et faisons cuire au four (vapeur si possible) sur 80°C pendant 5-8 minutes… c’est l’étape que je n’ai pas réussie, donc je l’ai refaite, mais cette fois-ci sur le feu/la plaque et non dans le four !… aïe !

Nous laissons ensuite refroidir brièvement puis déposons délicatement l’omelette blanche sur une assiette recouverte de film transparent ; nous déposons les jaunes brouillés à l’intérieur de l’omelette blanche lorsqu’ils seront prêts (voir ci-dessous) ; nous roulons l’omelette sur elle-même et parsemons des graines de sésame doré (après les avoir torréfiées).

*Pour les jaunes brouillés, il nous faut 2 jaunes d’œufs et 1 blanc d’œuf fouettés avec du sel et du poivre et de la crème épaisse ; nous faisons cuire dans de la matière grasse après avoir ajouté au mélange un peu de fromage râpé (ça, c’est ma touche personnelle !).

Sabayon salé au velours de balsamique :

*Pour le sabayon, il nous faut 1 jaune d’œuf, du poivre et 1 cuillère à soupe de velours de balsamique, que nous mélangerons et fouetterons au bain marie jusqu’à obtention d’une texture onctueuse, que nous servirons près de l’omelette.

Œuf cuit dur et écrasé à la fourchette à la saveur d’aneth :

*Pour cela, il nous faut 1 œuf cuit dur, de l’aneth, du sel et du poivre.

Une fois l’œuf cuit dur et refroidi, nous enlèverons la coquille et nous l’écraserons à la fourchette avec de l’aneth, du sel et du poivre.

Œuf cuit dur coupé en rondelles à déguster avec une mayonnaise maison au curry :

*Pour cela, il nous faut 1 œuf cuit dur, que nous couperons en rondelles une fois refroidi.

*Pour la mayonnaise, il nous faut 1 jaune d’œuf, de l’huile de noix, du vinaigre de vin rouge, du curry, du sel et du poivre… et personnellement, je rajoute de la moutardeje sais, je sais… une mayonnaise avec de la moutarde, ce n’est pas une mayonnaise… c’est un début de sauce rémoulade… mais moi, j’appelle cela quand même une mayonnaise !…

7-1-des oeufs, des oeufs, et des oeufs !...

Bon, vous l’avez compris, il faut que tout soit prêt en même temps… pour que tout soit mangeable à point et à souhait une fois l’assiette dressée !

Bon courage pour la réalisation… et bonne dégustation !

Advertisements
Cette entrée a été publiée le 3 avril 2015 à 10:00. Elle est classée dans accompagnements de plats divers, créations culinaires - recettes de cuisine, divers, diverses, entrées, petits-déjeuners, recettes de fêtes, salées, sauces, sucrées et taguée , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

8 réflexions sur “Des œufs, des œufs, et des œufs !…

  1. Moi qui adore l’oeuf mayo: de l’oeuf avec de l’oeuf, tu imagines bien que ton plat me fait rêver. Bonne chasse aux oeufs 😉

  2. Très sympa ce florilège d’œufs 🙂

  3. Le , Chokadelika a dit:

    C’est super original ! Merci pour ces belles idées.
    Je te souhaite un joyeux week-end de Pâques.
    Bises

  4. Belles idées en ce week-end pascal, merci !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :