Le Blog des Surprises

Un cygne blanc dans votre tasse…

Dans mon article « Filtre à thé cygne blanc », je vous relatais le côté « technique » de ce filtre à thé…

… Aujourd’hui, je vous dévoile le côté « pratique » !

Je me suis donc à cet effet préparée un thé noir, l’un de ceux que « Chabiothé » m’a envoyés en échantillon… Le « Thé noir Earl Grey »

1-un cygne blanc dans votre tasse - FILIGRANE

Pour une tasse de thé seulement, et parce que je préfère le thé noir léger et non fort au goût, j’ai mis une simple cuillère à café rase de ce thé dans le filtre à thé en forme de cygne.

2-un cygne blanc dans votre tasse - FILIGRANE

J’ai oublié de faire une photo cette fois-ci pour vous montrer comme il est facile de remplir le filtre de thé, mais je ne manquerai pas d’en faire une la prochaine fois que je testerai à nouveau ce filtre à thé…

… Il suffit (j’ai trouvé moi-même l’astuce !) pour cela de poser le filtre déjà ouvert de manière allongée sur votre tasse (si votre tasse, comme la mienne, n’est pas trop large !), ou même sur un autre support (sous-tasse, etc.) que vous allez utiliser pour servir le thé…

… Le côté ouvert du cygne reste en haut, ce qui permet de mettre aisément le thé dans le filtre ! Reste plus qu’à refermer soigneusement le filtre, à verser l’eau et à attendre un peu…

J’ai laissé infuser normalement…

4-un cygne blanc dans votre tasse - FILIGRANE

… et verdict :

Le thé se laisse très bien infuser à travers cette « boule à thé »… et le thé garde toute sa saveur… il n’y a pas du tout de goût de plastique, contrairement à ce que l’on pourrait éventuellement penser avant d’avoir testé !

… De plus, je trouve ce cygne très élégant dans une tasse, surtout quand celle-ci est en verre !

Très pratique, effectivement, car on peut tenir le cygne par la tête pour remuer un peu le thé dans la tasse, pour l’aider à s’infuser et pour le refroidir un peu avant de le boire (je préfère le thé lorsqu’il est moins chaud… je sais, je suis un peu spéciale et difficile !…)

Il est résistant à la chaleur, mais ne s’imprègne pas de celle-ci, ce qui fait qu’au niveau de la tête du cygne, il reste froid, et donc on ne se brûle pas les doigts en le retirant de la tasse…

5-un cygne blanc dans votre tasse - FILIGRANE

Pour l’entretien, facile et rapide : on vide le filtre du thé, on rince sous l’eau, on laisse sécher ou on essuie… et déjà c’est fini et prêt à l’emploi pour la prochaine fois !

Je me pose juste une question, à laquelle je ne pourrai malheureusement pas répondre tout de suite, car il va tout d’abord me falloir utiliser ce filtre maintes et maintes fois avant que je puisse le faire : le cygne blanc garde-t-il la pureté de sa couleur, même avec le temps, ou finit-il par s’assombrir et par déteindre légèrement avec le thé ?…

… pour le savoir… « affaire à suivre ! »…

A bientôt de vous revoir sur mon blog pour un nouvel article concernant les accessoires de thé de « Chabiothé ».

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS : 

La boutique : chabiothe.fr

Publicités
Cette entrée a été publiée le 4 décembre 2013 à 10:00. Elle est classée dans boissons chaudes, boissons non-alcoolisées, créations liquides - recettes de boisson, divers, thés et infusions maison et taguée , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :