Le Blog des Surprises

Carpaccio acidulé et légèrement gratiné de pâtissons bicolores, saumon fumé maison en tranches et sauce épaisse de riz

Recette créée en réponse au défi de Malice et Astuce du 5 décembre 2012 :

Recette originale utilisant le pâtisson d’une manière peu commune… à manger mi-tiède – mi-froid… Une entrée légère et à la fois copieuse !

J’ai souhaité appelé cette entrée « carpaccio » pour son aspect esthétique une fois servie dans l’assiette, mais ça n’en est pas un puisque le pâtisson est cuit et non cru… d’ailleurs, je ne vous conseille pas de le manger cru !… c’est à vous dégoutter à vie de ce légume… et à vous déraciner les dents !

0-carpaccio de pâtissons - FILIGRANE

Pour la réaliser, il faut un pâtisson blanc et un autre orange, que nous cuirons entiers dans une casserole d’eau bouillante, du riz blanc long grain et le fameux saumon fumé maison, dont vous trouverez la recette ici !

Il nous faut également du jus de citron, du sel et du poivre, du fromage râpé, des graines de sésame doré, et de quoi assaisonner la sauce épaisse de riz (huile d’olive et vinaigre ainsi que sel et poivre).

Comme expliqué ci-dessus, nous cuisons les pâtissons entiers dans de l’eau bouillante puis laissons refroidir un peu, puis nous « tentons » (… ne faites pas comme moi… ne vous plantez pas le couteau de cuisine dans le doigt !…) de couper des grosses tranches dans un premier temps… nous les épluchons… ensuite nous coupons des tranches assez fines.

Nous disposons les tranches de pâtisson sur une assiette en intercalant les couleurs… nous ajoutons sel et poivre du moulin et nous versons une bonne dose de jus de citron par-dessus ainsi que du fromage râpé.

Nous mettons le tout un bref instant dans un four chaud, le temps de laisser fondre un peu le râpé.

Pendant ce temps, nous préparons la sauce épaisse de riz, en faisant cuire le riz, en l’égouttant, en le laissant refroidir un peu, puis nous le mixons avec de l’huile d’olive et du vinaigre ainsi qu’un peu de sel et de poivre.

Nous sortons l’assiette du four, nous attendons un bref instant que le pâtisson soit légèrement moins chaud avant de disposer dessus le saumon mariné maison coupé en tranches, et au milieu nous servons une bonne grosse cuillère à soupe de sauce épaisse de riz.

8-carpaccio de pâtissons - FILIGRANE

Et pour la déco, et aussi le goût, quelques graines de sésame doré parsemées sur le dessus.

Bonne dégustation !

Publicités
Cette entrée a été publiée le 10 janvier 2013 à 06:06. Elle est classée dans carpaccios, créations culinaires - recettes de cuisine, entrées, légumes, pâtes, riz, gnocchis & Co, plats de la mer, plats de légumes, poissons, salées, sauces et taguée , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

7 réflexions sur “Carpaccio acidulé et légèrement gratiné de pâtissons bicolores, saumon fumé maison en tranches et sauce épaisse de riz

  1. Toutes ces recettes donnent vraiment envie !

  2. Le , chokadelika a dit:

    Hum… J’en ai l’eau à la bouche !

  3. Très esthétique ! et cette sauce au riz.. ou as tu trouvé cette idée ? c’est original en tout cas !

  4. Pingback: Le pâtisson et le saumon en fête pour le défi «Malice et Astuce… le deuxième» ! « Le Blog des Surprises

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :