Le Blog des Surprises

Farcis de volaille aux pruneaux

Nous prendrons des filets de volaille  («  blancs de poulet »), que nous farcirons de deux formes différentes, ainsi que des pruneaux, des oignons, du bouillon et un peu de verdure, ici des tiges vertes d’oignons germés.

Nous coupons les filets le plus finement possible dans l’épaisseur, de sorte que les filets soient plus « larges »… Les grands cuisiniers vous diront qu’il ne faut ni saler ni poivrer à l’intérieur de la viande… moi je le fais… et le résultat au niveau du goût est plutôt convainquant… à vous de juger !

Première version : Roulade…

Nous répartissons les pruneaux coupés en deux sur l’un des filets en laissant environ un centimètre tout autour sans farce. Il sera ainsi plus facile de rouler le filet par la suite !

Ensuite, nous roulons le filet et le « fixons » avec des curdents…

Deuxième version : Aumônière…

Nous coupons en très petits cubes les pruneaux et les répartissons en une boule compacte au milieu de l’autre filet de poulet… Et nous formons ensuite une aumônière avec le filet, la farce aux pruneaux à l’intérieur, et nous fixons le tout avec de la ficelle dans un premier temps.

Il nous faut maintenant faire revenir les filets, en roulade et en aumônière, dans un peu de matière grasse au fond d’une casserole, et prêter attention que les filets soient dorés de tous les côtés…

Nous mettons maintenant les filets dorés dans un plat à four, dans le four préchauffé, pour qu’ils finissent de cuire pendant que nous préparons les oignons et la sauce…

Nous reprenons la casserole dans laquelle nous avons fait cuire les filets, et nous y ajoutons du bouillon que nous faisons réduire, et dans lequel  nous faisons cuire de chaque côté les oignons coupés en quartiers…

Les oignons légèrement dorés, nous les ajoutons aux filets dans le plat à four et nous mettons ce plat au four pour que les filets ainsi que les oignons finissent doucement leur cuisson et pour qu’ils restent au chaud… Pendant ce temps, nous lavons la « verdure » que nous coupons de moitié de façon ciselée et dont nous gardons entière l’autre moitié…

Nous nous occupons maintenant de la sauce… nous reprenons le bouillon dans lequel nous avons fait cuire les oignons, nous le faisons encore un peu réduire, et nous y ajoutons un peu de crème fraîche… Une fois la sauce prête…

… nous sortons les filets et les oignons du four, et nous commençons par enlever les curdents et couper le filet en roulade en quelques tranches diagonales, puis nous le servons joliment sur une assiette, ainsi que la moitié des oignons et la moitié de la sauce, ainsi que la verdure ciselée…

Nous prenons désormais le filet en aumônière et le servons de même joliment sur une assiette, après avoir retiré la ficelle et avoir lacé à la place la verdure restée entière, et nous joignons à cela l’autre moitié des oignons et de la sauce…

Si vous préférez dévoiler tout de suite ce que cache votre aumônière, vous pouvez aussi la couper en deux délicatement et la servir ainsi sur l’assiette !…

Bonne dégustation !…

Publicités
Cette entrée a été publiée le 4 juin 2012 à 23:27. Elle est classée dans créations culinaires - recettes de cuisine, plats de la terre, salées, sauces, volailles et taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :